et l'économie politique au début du XVIIIe siècle

Auteur: Alem, André
Editeur: Institut Coppet
Publication: 2015
Edition n°:
ISBN:
e-ISBN:
 
Lire le livre Table des matières Partager le livre

Précurseur des Physiocrates, d'Adam Smith et des économistes classiques, auxquels il a légué la puissante maxime Laissez-faire, le marquis d'Argenson reste encore méconnu et ses mérites d'économistes ne lui sont pas aujourd'hui accordés. Rendre compte de son œuvre n'est certes pas facile. D'Argenson n'est en effet l'auteur d'aucun ouvrage strictement économique, et c'est dans ses Mémoires, principalement, qu'il faut glaner ses aperçus sur l'économie. Ces aperçus, cependant, sont tous d'une grande valeur, illustrant un vrai bon sens qui manque souvent. Partisan de la liberté du commerce, critique envers les réglementations étatiques sur l'industrie et l'agriculture, le marquis d'Argenson a marqué, dans l'histoire de la pensée économique, un jalon important, initiant un mouvement libéral qui s'épanouira avec les Physiocrates et Turgot, puis, au cours du XIXème siècle, avec toute l'école française d'économie. Dans cette première étude consacrée à l'œuvre économique du marquis d'Argenson, André Alem étudie ses mérites propres et sa place dans l'histoire des doctrines.

Voir toute la description
 

Score

0

Thématiques

Tags

Dossiers

Présent dans 0dossiers publics

Dossiers

Présent dans 0dossiers privés

Etagères de cours

0

Notes

0

Groupes

0

Commentaires

0

Videos

En ligne actuellement

Derniers commentaires